Home / Politique / Houéyogbé : pourquoi les progressistes pourraient perdre les communales

Houéyogbé : pourquoi les progressistes pourraient perdre les communales

Alors que les différents états majors affûtent leurs armes dans le cadre des imminentes élections communales, les partisans de l’Union Progressiste de la commune de Houéyogbé travaillent sur une stratégie de défaite. Et ils justifient bien leur démarche.

Justin SOSSOU

Le sentiment de frustrations créé par les positionnements des candidats sur les différentes listes aux élections du 17 Mai ont été avalés dans bien de communes. A Houéyogbé, ce n’est pas le cas. Selon des informations parvenues à notre rédaction, certains candidats qui espéraient mieux que les positionnements obtenus ont juré de travailler à l’échec du parti. Selon eux, « l’échec du parti aux prochaines élections permettra aux membres du bureau politique de se rendre compte qu’il faut changer la tête du parti dans la commune ». Ceux-ci considèrent que les positionnements faits par le Comité ne sont pas de leur goût. Alexis Donald Acakpo, Président du Comité ayant travaillé sur le dossier de positionnement des candidats reconnait avoir eu échos de mécontentements à la publication de la liste. Mais il y a bien plus que de simples expressions de mécontentements.

En effet, certains candidats récoltent des signatures en vue d’une destitution des membres du comité. Démarche qui parait bizarre quand on sait qu’il n’y a plus de possibilité de retoucher la liste. « Je ne suis pas au courant de cette affaire », nous a répondu Alexis Donald Acakpo joint au téléphone par notre rédaction. De même, certains candidats de l’arrondissement de Doutou, foyer de la tension, n’ont pas voulu nous éclairer sur le sujet.

Une opération suicide

Dans un contexte politique comme celui de Houéyogbé, la division ne saurait être la meilleure des stratégies. Sur le terrain, les adversaires de l’Union Progressiste se préparent. Au lieu d’aller au delà des querelles, finalement inopportunes, l’on se concentre sur une affaire qui n’a d’intérêt qu’après les élections. Il s’agit d’une intelligence qui causera la perte du parti, tant dans la commune qu’elle n’amoindrirait ses ambitions sur le plan national. Bruno Amoussou devrait discipliner sa troupe s’il ambitionne toujours faire de l’Union Progressiste, ce grand parti du Bénin.

About admin

Check Also

Houéyogbé : de nouvelles menaces de démission du BR

La barque du Bloc républicain dans la 18e circonscription électorale tangue toujours. Dans la commune …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *