Home / Actualité / Mairie de Houéyogbé : risque de fraude élevé autour d’un projet de recrutement

Mairie de Houéyogbé : risque de fraude élevé autour d’un projet de recrutement

La Mairie de Houéyogbé a requis et obtenu du Ministère de la décentralisation, l’autorisation de recruter quelques agents au profit de son administration ; un projet qui pourrait être compromis par une tentative de récupération politique.

Jeanne HOUNKPE

Le dernier Conseil communal de Houéyogbé a, définitivement validé le projet de recrutement de 10 agents greffés au budget de la Mairie. Cette délibération est l’une des recommandations du Ministre Allassane Seïdou à travers sa lettre d’approbation dudit recrutement. En effet, en réponse à une correspondance du Maire de Houéyogbé en date du 09 Septembre 2019, le ministre de la décentralisation a autorisé, le 25 novembre de la même année, par courrier N°1523/MDGL/DC/SGM/DAF/SPRF/SADC/SA le recrutement de 09 agents au profit de l’administration et d’une sage-femme pour le compte du Centre de santé de Hounvi Atchago. Seulement, le dossier court deux risques majeures. D’une part, l’autorisation du recrutement est demandée et obtenue à la veille des élections communales. Or, bien d’acteurs politiques impliqués dans ce processus de recrutement sont candidats aux prochaines élections communales ; toute chose qui laisse planer le doute du favoritisme dans le projet. Et pour cause, selon nos informations, certains stagiaires de la collectivité locale pourraient être privilégiés dans le cadre dudit recrutement ; une démarche qui contredit toute règle dans un processus de recrutement.  D’autre part, le projet de recrutement intervient en fin de mandat de l’actuelle équipe communale qui doit rendre le tablier au mois d’Avril prochain. La voie de la gestion à la viens-vite de ce projet est, alors grandement ouverte. Dans la soirée de ce vendredi 31 janvier 2020, un collectif de jeunes s’est réuni à Houéyogbé pour évoquer le sujet. Selon nos informations, ils auraient mis sur pieds un comité de veille pour suivre le dossier de près. Aussi, des actions sont-elles prévues à l’endroit du Préfet et de la main d’œuvre. Dans un contexte comme celui de la commune de Houéyogbé où le taux de chômage est élevé, il serait convenable que la même chance soit donnée à tous les fils et filles de la région. Affaire à suivre !

About lobby

Check Also

Trafic de mineurs : une septuagénaire arrêtée à Doutou

Les éléments de la Police républicaine en service au Commissariat de Doutou, commune de Houéyogbé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *