Home / Politique / Politique : Ceux qui feront Lokossa en 2020

Politique : Ceux qui feront Lokossa en 2020

Si la gestion politique du Bénin est difficile, celle de Lokossa ne l’est pas moins. Complots, diatribes, conspirations mais aussi consensus, accord et entente sont les grandes caractéristiques de cet arène politique dont les échos retentissent partout dans le Bénin. Voici les natifs de Lokossa qui feront parler d’eux en 2020.

Jeanne HOUNKPE

Les élections communales de Mai 2020 constituent un challenge pour les forces politiques de Lokossa. La plus grande affiche est le combat entre l’Union Progressiste et le Bloc Républicain. Mais au-delà de la guerre des partis, les prochaines élections restent, avant tout, dans la cité des Kotafon, une lutte entre leaders politiques. Zoom sur la scène politique de Lokossa.

Dakpè Sossou : Figure de proue de la scène politique de Lokossa, il est député à l’Assemblée Nationale du Bénin. Ancien Deuxième Secrétaire parlementaire au cours de l’ancienne législature, l’homme est élu Deuxième vice-président de son groupe à l’hémicycle depuis l’année dernière.  Avant l’expérience parlementaire, le natif de Adja Ouèdèmè avait dirigé l’hôtel de ville. Premier acteur de l’Union Progressiste de sa commune, le « Igwé » de Lokossa est attendu pour jouer un rôle décisif pour le maintien de la mairie dans son giron politique.

Rosine Dagniho : Députée à l’Assemblée nationale élue sur la liste du Bloc républicain, elle avait, déjà à son actif une première expérience parlementaire avec la liste FCBE. Tout la dit mauvais manager ; elle sait, aussi surprendre. La conquête de la mairie de Lokossa semble être pour elle un défi personnel. C’est, donc tout naturellement qu’elle est attendue pour s’investir de tout son poids sur le terrain.

Nestor Wadagni : ombragé de plus en plus par l’image de son fils Romuald, Ministre des finances, c’est, pourtant lui, le politicien et non son enfant. Ses investissements social et associatif ces dernières années disent toute son ambition politique. Leader de l’Union Progressiste, l’on devra compter, aussi sur lui dans le cadre de l’animation de la vie politique de Lokossa.

Geoffroy Akossou : il était attendu pour être au premier rang dans le cadre du combat des élections législatives dernières. Pourtant, son envol a été, très vite raccourci par la fourgue de Rosine Dagniho. Selon nos informations, le premier avait obtenue de la seconde, la promesse de se voir parachuter maire de Lokossa. Mais depuis le temps de cet engagement politique et aujourd’hui, beaucoup d’eaux ont coulé sous le pont. Cependant, le jeune Akossou ne baissera pas les mains dans le cadre des futures élections communales.

Pierre Awadji : C’est l’actuel maire de Lokossa. Elu brillamment par ses paires conseillers, son mandat aura été rendu difficile par une crise qui a laissé de trace sur tout son mandat. Membre de l’Union Progressiste, il aura, tout de même tenu jusqu’à la fin sans gouter à la sauce de la destitution. Aujourd’hui affaibli, il pourrait retrouver un nouveau souffle dans le cadre des prochaines élections communales.

Amavi Faustin Akodédjro : il est l’actuel deuxième adjoint au Maire de Lokossa. Sa popularité semble être au point. Son tempérament, son sens de l’écoute et sa disponibilité constante sont quelques atouts qui rendent l’homme populaire dans son fief. L’année 2020 devrait se passer avec lui. A moins que plus chanceux que lui ne sorte de nulle part, Amavi Faustin Akodédjro devrait être sur la liste des candidats de l’Union Progressiste pour la conquête de la Mairie de Lokossa.

Sévérin Hounnou : Chef de l’arrondissement central de Lokossa depuis 12 années déjà, l’ancien allié de Dakpè Sossou reconverti en républicain devrait toujours être, politiquement actif dans le cadre des prochaines élections communales. Il fait partie du bloc des Conseillers rebelles de Lokossa qui ont rendu la vie difficile au cours de ces quatre dernières années au Maire Pierre Awadji. L’on devra, encore compter sur lui d’ici le mois de Mai prochain.

Rodéo Amègnikpa : loin des tintamarres des politiciens, certains jeunes bougent les lignes dans leurs couloirs. Rodéo Amègnikpa est l’un de ceux-là. Au cours de ces dernières années, il a été très actif sur le plan social. 2020 ne passera pas sans tenir compte de son existence.

Hervé Ayi : il fait partie des jeunes les plus politiquement actifs de la commune de Lokossa. Son plan de vie est plus que clair et précis : intégrer le cercle des leaders qui travaillent à changer le visage de la cité des kotafon. Il n’est l’ombre d’aucun doute que l’on le retrouvera, cette année sur le terrain politique aux côtés des ainés.

Florent Kodjoh : il est l’un des jeunes, les plus actifs du Bloc républicain – section de Lokossa. Son activité dans le cadre des élections communales prochaines est plus qu’une évidence. Ses proches disent même qu’il ne s’est préparé que pour ce rendez-vous. Wait and see !

Ce sont là les gladiateurs attendus pour animer la scène politique de Lokossa en 2020. Plus d’infos en cours sur notre site sur les enjeux des élections communales à Lokossa.

About lobby

Check Also

Houéyogbé : Pourquoi les républicains auront un thème de campagne

En perte de vitesse, les républicains de la commune de Houéyogbé sous le leadership du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *