Home / Actualité / Actualité : les confidences de Dakpè Sossou après le vote de la loi portant amnistie

Actualité : les confidences de Dakpè Sossou après le vote de la loi portant amnistie

Les députés de la 8e législature ont, entre autres affaires, consacré la séance plénière de ce jeudi 31 octobre 2019 au vote de la loi portant amnistie des infractions commises lors des événements s’étant déroulés après les élections législatives du 28 avril 2019. Il s’agit d’une démarche qui entre dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du récent dialogue politique. Toute chose qui rejouit le député Dakpè SOSSOU qui félicite, d’ailleurs l’ensemble de ses collègues députés.

Lire ici l’intégralité de son adresse.

« Je félicite tous les députés composant l’Assemblée Nationale en générale et ceux du groupe parlementaire Union Progressiste (UP) en particulier pour avoir voté à l’unanimité la loi n°2019-39 portant amnistie des faits criminels, délictuels et contraventionnels commis lors des élections législatives d’avril 2019 dont l’essentiel à retenir est logé à l’article 2 de la présente loi où il est disposé que : «par application de l’article 1er de la présente loi, toutes les procédures engagées sont dépourvues d’objet, les jugements ou arrêts prononcés non avenus et les personnes détenues à titre provisoire ou en exécution des jugements ou arrêts prononcés sont mis en liberté si elle ne sont retenues pour autres causes légales »

Je suis convaincu qu’il était vraiment impérieux de tourner la page et de perdre la mémoire de tout ce que notre pays le Bénin a traversé avant, pendant et après les élections législatives du 28 avril 2019 passé. Je sais très bien que demander de pardonner dans le contexte actuel n’est pas gagné à l’avance car dans cette affaire certains ont vu leurs biens partir en fumé, d’autres ont perdu leurs libertés, d’autres encore ont perdu des parents, amis et proches. Mais je vous demande de pardonner car devant l’intérêt supérieur de tout un peuple, aucun sacrifice n’est de trop. Etant donné que la grandeur du pardon réside dans la gravité de la faute pardonnée, je voudrais que mon pays prenne une fois encore de la grandeur.

Parce que pour moi, aucun développement ne sera possible sans la cohésion nationale et l’unité d’action dans un bon vivre ensemble manifeste. Alors je pense que nous députés de la 8ème législature, nous avons bien fait de suspendre par cette mesure législative les poursuites judiciaires et les condamnations déjà prononcées. Puisque c’est du dialogue politique qu’est issue la recommandation de prendre une loi d’amnistie, c’est le lieu pour moi d’adresser mes sincères félicitations au Président de la République son excellence M. Patrice Athanase Guillaume TALON qui l’a initié.

– Vive la paix et la cohésion nationale

– Vive le Bénin

Je vous remercie »

Dakpè SOSSOU
Deuxième Vice-Président du Groupe parlementaire UP

He-Dakpè-SOSSOU-FDU-200x300

About lobby

Check Also

IMG-20190926-WA0030

Acteur de changement social de comportement au Bénin : Sènou Carlos WANOU au service du développement

Considéré comme une forme particulière de changement social, le développement vu sous divers plans par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>