Home / Politique / UP : Jérémie Adomahou et William Fangbédji domptent la 12e circonscription électorale

UP : Jérémie Adomahou et William Fangbédji domptent la 12e circonscription électorale

(L’un député, l’autre maire ont su implanter le baobab dans tous les villages)

La campagne électorale des législatives pour le compte de la 8e mandature est officiellement lancée le jeudi 11 avril par la Céna. Ainsi, les candidats sur les partis en lice se sont lancés à la conquête de leurs circonscriptions électorales respectives.

Le député Infatigable, Jérémie Adomahou comme certains de ses collaborateurs l’appellent et son suppléant William Fangbédji sont la clé de la victoire écrasante de l’Union progressiste dans la 12e circonscription électorale. Ce n’est pas superflu d’affirmer que leurs actions sur le terrain prouvent déjà la victoire du parti au baobab. La population de la circonscription électorale regroupant les communes Dogbo, Toviklin et Lalo s’engage à témoigner sa gratitude dans les urnes à ces deux hommes qui se sont illustrés par leurs multiples actions sociales à son endroit depuis qu’ils sont rentrés dans la scène politique. Mieux, la jeunesse est résolument engagée sur le terrain pour la conquête du baobab en raison de l’attitude de générosité, d’honnêteté, de simplicité et d’amour de ces deux stratèges. Ils n’ont jamais créé de rupture du lien entre eux et la population. Adomahou est connu par le peuple pour raison de son dynamisme et de la cohérence dans ses raisonnements au cours des débats au parlement finissant. Il est toujours resté aux côtés de ses mandants même quand il était au parlement. Il prête toujours l’oreille au cri de ses mandants. Quant à William Fangbédji, il est constamment aux côtés de la population. Et sa gestion, en tant que le maire de la commune de Lalo, rassure ses administrés. Les actes à, portée sociale qu’ils posent sans s’adonner à une politique de discrimination dans toutes les communes de la circonscription sont indénombrales.

Adomahou-Fangbédji, un tandem porté en triomphe par la 12e circonscription

Les populations sont désormais prêtes à aller témoigner leur reconnaissance dans les urnes ce 28 avril. L’Honorable Adomahou est dans l’optique de rafler tous les trois sièges. Et c’est ça la bonne vision politique. Se battre pour une victoire sans équivoque et profitable à toutes et à tous. Sa conviction ne se limite pas au renouvellement de son mandat, mais mener fortement un combat sur le terrain aux fins d’élargir le nombre des élus baobabs au prochain parlement. En effet, Lalo, commune d’origine de ces hommes généreux entend voter l’important. Les populations ne veulent pas détériorer leur vote en garantissant la victoire à ceux qui ne pourront pas défendre plus tard leurs intérêts à l’Assemblée nationale. D’ailleurs, elles clament haut et fort déjà que le parti auquel appartient Adomahou et Fangbédji peut dormir paisiblement et compter sur elles. Elles tiennent ce genrs de propos pour prouver publiquement que le verdict du 28 prochain est déjà connu : vote massif pour le baobab et rafle des trois sièges dans la 12ème par les progressistes. Les guides du parti politique ont bien procédé en maintenant ces deux personnalités sur la liste et en cette position valorisante. Toute la population de Lalo veut voter selon l’adage populaire qui dit《ce que tu fais te fait》. Elle veut simplement en user pour témoigner sa gratitude à ces deux personnalités. Et Adomahou et Fangbédji peuvent dormir sur leurs oreilles, la victoire du baobab est garantie à l’avance.

Gaëtan D (Stg)

LOGO UP

About lobby

Check Also

IMG-20190416-WA0017

Rencontre des cadres UP de Houéyogbé : des consignes clairs et précis

Tout est définitivement mis au point chez les progressistes de la commune de Houéyogbé. Au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>