Home / Politique / Rencontre des cadres UP de Houéyogbé : des consignes clairs et précis

Rencontre des cadres UP de Houéyogbé : des consignes clairs et précis

Tout est définitivement mis au point chez les progressistes de la commune de Houéyogbé. Au cours d’une rencontre tenue entre la coordination communale du parti, les coordinations des six arrondissements, les coordinations des 80 villages et quartiers de ville de la commune ainsi que leurs chefs, la décision d’élire les trois députés de la liste Union Progressiste de la 18e circonscription électorale a été prise.

Jeanne HOUNKPE 

« Je vous ordonne d’avoir des comportements de paix au cours de cette période électorale ». C’est par cette exhortation citoyenne que le Colonel Théophile SOUSSIA, Candidat de la liste UP de la circonscription électorale a débuté cette réunion annoncée pour être la cérémonie d’ouverture de la campagne électorale.

Dans une adresse à toutes les délégations, il a réaffirmé son optimisme de voir la liste UP remporter les trois sièges en lice dans la circonscription électorale. Ces propos seront renchéris par Alexis Donald ACAKPO, le Coordonateur communal-Houéyogbé de l’Union Progressiste. Selon lui, « La commune de Houéyogbé a le devoir absolu de faire montre de son soutien au Patrice Talon en votant massivement la liste UP ».

Ce soutien a un fondement, à entendre Agbodji Jacques HOUENSOU, le Coordonateur UP de l’arrondissement de Dahè. Selon lui, « les acteurs de l’opposition sont jaloux du Président Talon ». Cette jalousie est due au succès du Chef de l’Etat dans ses réformes qui mettent, définitivement le Bénin sur le chemin du développement. Aussi, a t’il cité des pays comme le Ghana et le Rwanda qui, avant le Bénin, avaient eu le courage d’engager des réformes similaires. « C’est difficile mais ça dit l’avenir », a t’il conclu avant d’inviter les militants UP de la commune à voter faire voter leur liste avec le bonheur de participer à cette oeuvre de développement.

Alban Bessan, quand il prendra la parole s’evertuera à prier ces ambassadeurs de l’Union Progressiste à travailler avec acharnement pour le rayonnement du parti. Et ce n’est pas tout. Michel MEGNANGLO, le suppléant du Colonel Théophile SOUSSIA précisera les avantages du militantisme. A l’entendre, « participer à une éclatante victoire de l’Union Progressiste, c’est se garantir une place de choix aux côtés d’un Président clairvoyant ».

Ce message a fortement plu aux militants présents qui n’ont pas manqué de saluer la démarche des cadres communaux du parti. « Nous devons avoir les trois députés », se prononcera Olympe GLAGO, le Coordonateur UP de l’arrondissement de Doutou selon lequel, « le champ Politque a, à jamais, changé de visage ». Pour rendre efficace la réforme du système partisan, ce dernier a convié ses paires à « travailler avec engagement pour inscrire le nom du parti en lettres d’or au titre des élections législatives à venir ». Le succès de ce travail passe, avant tout par « le retrait des cartes d’électeurs », conseillera Laurent TOSSOU, Coordonateur adjoint de l’Union Progressiste de la commune.

Certains militants ont interrogé la coordination sur certains aspects de l’organisation des élections législatives ; préoccupations au sujet desquels ils ont eu des réponses précises. Il ne reste plus, alors qu’à espérer que ce contrat politique porte ses fruits.

IMG-20190416-WA0017 IMG-20190416-WA0018

About lobby

Check Also

LOGO UP

Lalo-Toviklin et Dogbo adoptent Adomahou, Fangbédji et l’UP

Dans la dynamique de rafler les trois sièges de la circonscription regroupant les communes de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>