Home / Actualité / Lokossa : Le Préfet ZINSOU lance l’opération de fermeture des cabinets illégaux

Lokossa : Le Préfet ZINSOU lance l’opération de fermeture des cabinets illégaux

Au cours d’une séance d’informations qui s’est tenue ce lundi 1er octobre 2018 dans les locaux de la Préfecture de Lokossa, Sedzro Comlan Zinsou, le Préfet du Mono a procédé au lancement officiel de l’opération de fermeture des cabinets de soins illégaux.

Eu égard au sérieux dont est entourée la réforme, le Préfet du Mono s’est fait entourer, outre les membres de son cabinet du Directeur départemental de la Santé, du Procureur de la République près le Tribunal de première instance de deuxième classe de Lokossa, du Maire de Lokossa, des hauts fonctionnaires de la Police républicaine en fonction sur le territoire du département, des médecins de zone et des médecins chefs.

C’est devant ce parterre de monde que le Préfet a reprécisé le cadre de la conférence de presse. Il la justifie par la nécessité de mettre fin à l’exercice illégal de cette profession qui touche directement la vie de l’homme.  » La présente activité sert de cadre au lancement officiel de l’opération d’identification des cabinets illégaux, leur fermeture systématique et la destruction automatique des matériels de travail ».

Etienne HOUNKONNOU, le Directeur Départemental de la Santé du Mono félicitera le Préfet pour cette promptitude d’actions. Loin de s’arrêter aux cabinets, il faut rechercher et mettre fin aux activités des piqueurs sauvages ». A l’entendre, ce sont de supposés agents de santé qui se promènent avec des sacs et donnent des soins aux populations. Il s’agit, selon lui d’actes dangereux.

« Cette opération est une opportunité de libérer les populations des dangers publics, ces gens qui officient sans aucune norme », dira Florent GNASSOMON, le Procureur de la République qui promet une répression acerbe contre les résistances. « Cette alerte est une chance pour les personnes concernées de se repentir parce qu’ils mettent la Nation en difficulté ».

La police et les mairies en appui à l’opération

« La mission de la Police républicaine est claire et précise », certifira le Directeur Départemental adjoint de la Police républicaine. Selon le Commissaire Principal Constant Badet, « les forces de police travailleront sous l’autorité du Procureur de la République pour briser toutes résistances ». Cette décision est approuvé par le Maire de la commune de Lokossa. Pierre Awadji, au nom des maires des 6 communes du département du mono estimera que ‘l’heure a, enfin sonné pour la phase active de cette opération ». Aussi, demandera t’il que la réforme soit plus étendue à la qualité des agents officiant dans les cabinets autorisés.

La cérémonie a été clôturée autour de 17h30 après le mot de fin du Préfet ZINSOU qui a prié l’assistance de veiller au respect strict des consignes reçus. Il ne reste plus, alors qu’à espérer la réussite  de cette opération.

20181001_171217

About lobby

Check Also

He-Dakpè-SOSSOU-FDU-200x300

Actualité : les confidences de Dakpè Sossou après le vote de la loi portant amnistie

Les députés de la 8e législature ont, entre autres affaires, consacré la séance plénière de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>